Renseignements sur le voyage pour ETIAS Canada

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande de ETIAS Canada.

ETIAS Visa Waiver

Informations de voyage en Europe depuis le Canada

Les citoyens canadiens auront besoin d’une exemption de visa ETIAS à partir de 2023. Pour raison d’affaires, tourisme, transport ou traitements médicaux, ETIAS Canada est obligatoire à partir de 2023. Notre site Web fournit les informations nécessaires pour aider les citoyens canadiens à planifier leur voyage vers les pays européens. Vous pouvez vérifier les règles et exigences dont vous aurez besoin pour obtenir une autorisation de voyage.

ETIAS Visa Waiver
ETIAS Visa Waiver
ETIAS Visa Waiver

Avis Covid-19

Si vous comptez voyager en Europe depuis le Canada, vous devez remplir un formulaire de bilan de santé en ligne. Après avoir rempli le formulaire par voie électronique, le candidat va recevoir un code qui devra le présenter dans les aéroports/ports des pays Schengen. Depuis le 1er février 2022, l’Union européenne a adopté une approche humaine. L’Europe a mis en place des réglementations standard pour la sécurité publique. Chaque pays a ses règles, que les citoyens canadiens doivent vérifier avant de voyager. Les voyageurs de canadiens doivent présenter des certificats COVID pour se rendre dans l’espace Schengen. Les voyageurs en provenance du Canada doivent prendre le vaccin COVID 14 jours avant leur arrivée. C’est la période la plus courte pour la dernière dose.

Application ETIAS

Étapes simples pour obtenir votre visa ETIAS

ETIAS For Canada

Soyez avertis quand
ETIAS devient obligatoire

ETIAS For Canada

Commencez votre application en ligne avec nous

ETIAS For Canada

Recevez une confirmation ETIAS

ETIAS For Canada

Bienvenue en Europe

ETIAS Visa Waiver
ETIAS Visa Waiver

Conditions requises de voyage pour l’ETIAS Canada

Les candidats ETIAS Canada n’auront besoin que d’un passeport biométrique pour la demande de l’ETIAS. Si le passeport n’est pas valable pendant au moins trois ans, vous devrez demander un ETIAS avant une nouvelle entrée dans l’espace Schengen. Les informations fournies doivent être justes et exactes. Les candidats doivent ajouter des adresses électroniques de détails personnels et entrer les frais de visa lorsqu’ils remplissent une demande d’exemption de visa. Le passeport sera lié au visa par voie électronique. Selon cela, les visiteurs canadiens doivent utiliser le même document de voyage pour entrer dans les pays Schengen.

ETIAS Visa Waiver

Voyager dans des pays européens

L’Europe est une partie intéressante du monde avec sa culture et son histoire, c’est donc une attraction constante pour tout voyageur du Canada. Les visiteurs se souviennent longtemps de l’attractivité des pays européens. Malgré la pandémie, l’objectif du ETIAS sera de voyager en Europe en utilisant les procédures les plus confortables et les plus rapides.

L’Europe est un continent diversifié avec de nombreux endroits passionnants à visiter. C’est une destination touristique importante depuis des siècles et possède un riche patrimoine culturel.

L’Europe est la destination de voyage la plus populaire au monde, avec plus de 500 millions de visiteurs internationaux rien qu’en 2022. La riche histoire et la culture diversifiée du continent en font un endroit idéal pour voir le monde, tandis que ses grandes villes offrent de nombreuses possibilités d’exploration urbaine.

L’Union européenne comprend 27 pays avec des cultures, cuisines, paysages, architectures et traditions uniques. Il y a tellement de choses à faire en Europe que vous êtes sûr de trouver quelque chose qui vous convient !

ETIAS Visa Waiver

Questions fréquentes

Vous ne trouvez pas l’information dont vous avez besoin?
Contactez notre équipe de soutien à la clientèle.

ETIAS Visa Waiver

En raison d’un accord entre l’Europe et le Canada, les citoyens européens n’ont pas besoin de visa pour se rendre au Canada pour une courte période de 180 jours. Cependant, tous les citoyens sans visa qui prévoient de visiter le Canada pendant moins de six mois doivent s’inscrire au préalable auprès de l’eTA (Autorisation de voyage électronique), de la version canadienne de l’ETIAS ou de l’exemption de visa ETIAS. Pour l’Europe, ETIAS est similaire à l’eTA, ce qui améliorera la présélection des voyageurs et renforcera la sécurité du pays. À partir de 2023, les citoyens canadiens devront s’inscrire auprès de l’ETIAS pour voyager en Europe.

À partir de 2023, une exemption de visa ETIAS deviendra obligatoire pour ceux qui souhaitent voyager en Europe. Si votre pays est éligible à l’ETIAS, vous devrez vous inscrire et admettre vos données dans l’application. Il ne faut pas plus de 10 minutes pour remplir le formulaire.

Après le lancement du ETIAS, la période de transition durera six mois jusqu’à ce que le système soit pleinement opérationnel.

Malheureusement, ETIAS n’équivaut pas à un visa de travail. Il ne permettra pas aux Canadiens de travailler pour une entreprise basée dans un pays européen. Pour travailler dans un pays européen, les citoyens canadiens doivent obtenir le permis ou le visa national approprié pour leur travail. Une dispense de visa permet aux visiteurs étrangers de voyager uniquement à des fins touristiques, commerciales ou de transit.

Les gardes-frontières qui se trouvent aux frontières des États Schengen vont vérifier vos documents par voie électronique afin d’enregistrer le candidat dans le système d’entrée/sortie. Cela déclenchera une demande du ETIAS. Les voyageurs disposant des autorisations de voyage valides seront autorisés à poursuivre leur voyage si toutes les conditions sont remplies. Les voyageurs sans autorisations d’exemption de visa ETIAS valides se verront refuser à l’entrée par les gardes-frontières.

Oui. Vous pouvez toujours demander un ETIAS pour discuter de votre condamnation. Ce n’est pas parce que vous avez une condamnation pénale que votre demande va être automatiquement refusée. Vous n’aurez qu’à répondre à des questions supplémentaires concernant vos antécédents criminels. Si votre demande n’est pas approuvée, vous pouvez toutefois faire appel au jugement contre l’État membre qui a rejeté votre demande.